Notre équipe Blog Se connecter DEMANDER UNE DÉMO
Le 04 septembre 2020

Une petite entreprise peut-elle se passer d’un expert-comptable ?

L’expert-comptable est-il obligatoire ? Quels sont les risques à tenir une comptabilité en interne ? Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur les experts-comptables pour les petites entreprises.

Alexandre Roquoplo, Cofondateur - Expert comptable @Pennylane

Alexandre Roquoplo

Expert comptable @ Pennylane

Petite entreprise et expert comptable

La plupart des TPE et PME ont l’obligation de tenir une comptabilité générale. Mais sont-elles obligées de faire appel à un expert-comptable pour le faire ? Dans quels cas est-ce possible de tenir sa comptabilité soi-même, et à quels risques ? Cet article détaille tout ce qu’il faut savoir pour prendre la bonne décision et décider de recourir (ou non) à un expert-comptable.   

    

L’expert-comptable est-il obligatoire pour une entreprise ?   

    

Un très grand nombre d’entreprises font appel à des experts-comptables indépendants. En France, environ 21.300 entreprises* proposaient ce type de services en 2017.   

    

D’après le CSOEC (conseil supérieur de l’ordre des experts-comptables), pas moins de 2 millions d’entreprises utilisent les services d’un expert-comptable. Ce n’est pas tant que ça sur les 4,5 millions d’entreprises en France ? En fait, si, car il faut enlever du total les microentreprises (dispensées de comptabilité) et les sociétés qui ont des comptables en interne.   

    

À l’arrivée, une énorme part des TPE et des PME (en SASU, EURL, mais aussi SAS) font appel à un comptable. C’est simple, la probabilité que les sociétés fassent appel à un comptable monte en flèche à mesure qu’augmentent les effectifs et le chiffre d’affaires de l’entreprise. Mais au niveau la loi, quelles entreprises sont obligées de faire appel à un expert-comptable ?   

    

Expert-comptable : les obligations de l’entreprise   

    

La réponse est simple : non, il n’est pas obligatoire de faire appel à un expert-comptable pour une entreprise, dans aucun cas.   

    

Il est toujours autorisé de tenir sa comptabilité tout seul, quels que soient la taille de l’entreprise, le chiffre d’affaires annuel, le statut juridique ou la présence ou non d’un comptable en interne.   

    

Cela dit, la pratique présente un certain nombre de subtilités et de pièges à éviter. Écritures comptables, liasses fiscales, comptes annuels, comptabilité en partie double… Si l’administration fiscale peut faire preuve de compréhension, les erreurs les plus graves peuvent entraîner de lourdes sanctions. C’est pourquoi dès qu’on atteint un certain niveau de complexité juridique, fiscale et comptable, le recours à un expert-comptable devient virtuellement indispensable.   

    

Faire sa comptabilité soi-même : compliqué, mais possible   

    

Vous hésitez à gérer votre comptabilité en interne ? Voici ce qu’il faut savoir sur ce que ce choix implique, et comment bien le mettre en pratique.   

    

La comptabilité générale est une obligation qui concerne la plupart des TPE et PME. À l’exception des microentreprises, les entreprises individuelles et les sociétés doivent tenir une comptabilité à jour. Cette dernière peut être inscrite sur un livre-papier, ou au moyen d’un logiciel (ce qui est quand même beaucoup plus pratique - et réduit les risques d’erreur !).   

    

Les obligations comptables de l’entreprise   

    

Les sociétés doivent ainsi tenir des états comptables obligatoires, dans un livre-journal (le registre) et un grand livre. Au quotidien, il vous faudra établir des factures dans la comptabilité : c’est probablement la tâche qui prend le plus de temps. Il s’agit de réaliser une écriture comptable pour chaque facture entrante et sortante, pour justifier des mouvements au patrimoine de l’entreprise.   

    

En fin d’exercice, l’entreprise est tenue de livrer ses comptes annuels (bilan, compte de résultat, annexe…).   

    

Autre subtilité à appréhender : la comptabilité doit être tenue en partie double. Cela consiste à enregistrer chaque mouvement comme un flux entrant et un flux sortant, les deux s’équilibrant dans les livres de compte.   

    

La comptabilité peut également impliquer de communiquer avec de multiples interlocuteurs : centre de gestion, centre des impôts, URSSAF, SSI… Cela demande une organisation sans faille, qui prend du temps. Et en cas d’erreur, les échanges peuvent devenir assez chronophage…   

    

Des sanctions en cas d’erreurs graves   

    

Les erreurs de comptabilité peuvent être pénalisées par l’administration fiscale. À l’arrivée, une erreur de saisie peut entraîner des incohérences dans les résultats en fin d’année. Cela peut même aboutir à un rattrapage fiscal dans certains cas.   

    

Parmi les erreurs les plus courantes, on trouve les calculs de TVA déductible ou collectée. Pour rappel, la TVA collectée est celle qu’une entreprise facture et encaisse, et qu’il faudra rendre à l’état. La TVA déductible est celle qui est payée par l’entreprise lors de ses achats, et qu’il est possible de déduire de sa déclaration de TVA collectée. C’est une source importante d’économies pour une entreprise, à condition de ne pas se tromper dans les calculs !   

    

Dans le pire des cas, les erreurs les plus graves peuvent être sanctionnées par le droit pénal, ce qui a un coût beaucoup plus élevé que celui d’un expert-comptable. Il arrive que des dirigeants réalisent des abus de biens sociaux sans le savoir, à cause de maladresses dans la tenue de la comptabilité. À l’arrivée, une comptabilité inexacte ou fictive peut être sanctionnée lourdement, jusqu’à une amende de 500.000€ et 5 ans de prison.   

    

Comment limiter les risques d’erreur   

    

Tenir sa comptabilité en interne pour une PME reste possible si on ne souhaite pas avoir recours à un expert-comptable. Beaucoup d’entreprises font ce choix et s’en sortent très bien ! Voici nos conseils pour se passer d’un expert-comptable : il est capital d’adopter une grande vigilance avant de réaliser des écritures comptables, de lire abondamment et de se renseigner sur les subtilités de la saisie de facture.   

    

Éventuellement, il est possible de passer une formation pour monter en compétences dans l’entreprise. Cela permet de tenir une comptabilité simple sans recruter un comptable en interne. Il est toujours conseillé de mettre en capacité au moins 2 salariés, pour disposer d’un comptable à tout moment en cas de congés ou de maladie.   

    

Une autre solution hybride qui permet de réduire les risques d’erreur : il est possible de tenir sa comptabilité en interne, puis de faire appel à un expert-comptable pour la superviser.   

    

Pourquoi il est recommandé de faire appel à un expert-comptable en tant que petite entreprise ?   

    

En fin de compte, chefs d’entreprises et experts-comptables ne font pas du tout le même métier. Tenir sa comptabilité soi-même en tant que dirigeant de PME représente un certain investissement en temps.   

    

Accompagné d’un expert-comptable, un dirigeant peut éviter de perdre du temps sur des tâches qui ont moins d’intérêt pour l’activité propre de son entreprise.   

    

Un expert-comptable est aussi recommandé au moment de la création ou de la reprise d’entreprise, pour aider à choisir parmi les différents statuts juridiques. En effet, ils impactent lourdement le régime d’imposition et le type de comptabilité qu’il faudra tenir.   

    

Faire appel à un expert-comptable permet tout simplement de gagner beaucoup de temps. Le coût est vite rentabilisé par la sécurité juridique et la garantie d’avoir une comptabilité à jour. Sans oublier que certains experts-comptables, comme Pennylane, proposent des outils additionnels pour faciliter le reporting et la gestion administrative de l’entreprise au quotidien.   

    

Si vous souhaitez faire appel à un comptable indépendant, il doit forcément être inscrit à l’ordre des experts-comptables. Nous vous proposons aussi sur cette page tous nos conseils pour bien le choisir dans le cas particulier d'une entreprise e-commerce.   

    

Source : 

* https://www.insee.fr/fr/statistiques/4239555

Afin d’optimiser votre expérience, ce site utilise des cookies 🍪, que vous acceptez en poursuivant votre navigation.